Le scooter électrique, la solution citadine.

 

Le vélo électrique pliant est le moyen de transport citadin par excellence. Son encombrement restreint permet de l’emmener si besoin dans les transports publics. Les modèles d’aujourd’hui sont adaptés à toutes les morphologies, et leur motorisation sont aussi puissantes que celles des modèles classiques.

Pliage et Portabilité

La plupart des modèles se plient en moins de 10 secondes avec un peu de pratique. Une fois le vélo replié, le cadre va servir de poignée et le vélo roulera comme une valise. Point bonus, les vélos pliants sont acceptés dans la plupart des transports sans suppléments, contrairement à leurs homologues non pliants. Il faut prendre en compte le poids du vélo car celui-ci n’est pas négligeable. Contrairement aux idées reçues, un vélo pliant n’est pas forcément plus léger qu’un modèle avec cadre fixe. Avant de choisir votre modèle, prenez soin de vérifier ses dimensions afin d’être sûr qu’il rentre dans votre ascenseur, coffre, couloir…

Par rapport à un vélo classique

Malgré sa différence de taille de roues, le rendement au pédalage reste très proche d’un vélo classique grâce à un pignon adapté. L’assistance électrique aidant, cet écart de taille est d’autant plus négligeable et ne se ressent pas. Le centre de gravité est plus haut et la position de conduite plus vers l’avant. Le cadre avec système de pliage est également plus souple.

Confort

Le confort dépend du modèle choisi. La plupart des modèles vont s’adapter à des grandes et petites morphologies grâce à leur selle et guidon réglables et leur diamètre de roues  entre 16 pouces et 20 pouces. Les vélos pliants sont faits pour des trajets intermédiaires et des petites ballades. Pour faire des modèles compacts, l’amorti se résume principalement aux pneus. Certains modèles haut de gamme disposent d’amortisseurs qui permettent de mieux gommer les défauts de la route. Ce qui prime, c’est le côté pratique et l’encombrement réduit.

Puissance et autonomie

La motorisation est limitée à 250w et la vitesse est bridée à 25 km/h pour respecter la législation française. Selon les modèles, l’autonomie peut atteindre jusqu’à 70km. Plus l’autonomie est grande, et plus la batterie est imposante et lourde.

Pour conclure

Le choix d’un vélo électrique doit se faire selon plusieurs critères. Quelle distance allez-vous parcourir avec? Comment allez-vous le ranger? Quel est votre budget?